ANALYSE DE LA PRATIQUE

Enseignants | Professionnels de l’enfance | Personnel éducatif

Vous vous sentez désemparé face à un élève, un enfant qui présente un comportement difficile.
Vous rencontrez une difficulté avec une famille.
Vous souhaitez prendre du recul par rapport aux problématiques rencontrées sur le terrain.
Vous avez besoin de partager en équipe sur ce que vous donne à vivre certaines situations délicates.
Vous avez besoin d’écoute et de soutien pour aborder autrement la situation.

Objectifs de l’Analyse de la Pratique :

  • Partir d’une situation qui a posé problème à un ou plusieurs professionnels
  • Réfléchir ensemble sur l’action qui a été menée pour prendre du recul par rapport à la situation difficile
  • Offrir un espace d’écoute, d’échanges, d’analyse et de créativité, permettant l’expression de ressentis personnels, la réflexion collective, la recherche de nouvelles pratiques professionnelles et/ou le développement d’un vécu plus serein face à certaines situations.
  • Développer la cohésion d’équipe, l’acquisition de connaissances utiles en psychologie et la compétence à analyser sa
    propre pratique au quotidien.
 

 

Démarche pédagogique :

  • Un professionnel volontaire expose une situation qui lui a posé problème.
  • Le professionnel peut partager ce qu’il en a ressenti, dans un climat de confiance, d’écoute et de respect.
  • La situation est revisitée pour mieux la comprendre par une série de questionnements de l’équipe.
  • Recherche de nouvelles hypothèses de travail par l’équipe.
  • Propositions d’observations, d’actions pour ajuster le projet de soin, d’accueil ou d’accompagnement.
  • Travail d’acceptation de facteurs que le professionnel ne peut pas toujours contrôler pour un vécu plus serein des situations problématiques.

“La démarche d’apprentissage se veut dynamique, interactive et participative.”

Contenu de formation :

Le contenu des séances s’ajuste en fonction des situations, des préoccupations des équipes et des participants.

Nombre de séances :

8 à 10 séances de 1h30 ou 2h/mois

Nombre de participants :

Groupe de 5 à 12 personnes maximum

Le cadre et les principes fondamentaux

  • La confidentialité
  • Le respect
  • La tolérance et de l’absence de jugement de valeur sur l’autre.

La confidentialité pour l’accompagnateur

La confidentialité et le respect s’appliquent encore davantage à l’accompagnateur. Néanmoins, le seul cas où le
secret professionnel est levé est celui de situations exprimées de maltraitance ou de harcèlement physique,
psychique ou sexuel. L’information aux membres de la direction n’est pas nécessairement effectuée par
l’accompagnateur, mais il doit s’assurer qu’elle sera bien réalisée.

Le rôle de l’accompagnateur
  • Rappeler les règles fondamentales de l’analyse des pratiques, les objectifs et le déroulement,
  • Permettre à tous de s’exprimer dans un environnement tolérant et respectueux.
  • Soutenir la conflictualité normale qui peut surgir dans une équipe où doivent pouvoir s’échanger et s’élaborer des
    points de vue différents, qui permettront un foisonnement d’idées, un enrichissement des savoirs professionnels, des
    concessions dans la pratique.
  • Apporter des connaissances théoriques en sciences humaines nécessaires au travail de compréhension et de
    réflexion.
  • Guider les professionnels dans l’expression de leurs vécus, l’analyse de la situation et la recherche de leurs propres
    solutions.

Ce que l’analyse des pratiques n’est pas
  • Ce n’est pas un groupe de parole où l’on vient exposer ses difficultés quotidiennes
  • Elle n’est pas un lieu de supervision (il ne s’agira pas de développer le lien entre son histoire personnelle et le vécu
    difficile de certaines situations).
  • Elle n’est pas un lieu de psychothérapie personnelle ou groupale. (Certains professionnels, selon leurs difficultés,
    pourront être orientés vers une psychothérapie individuelle).
  • Elle n’est pas le lieu pour régler des conflits personnels ou professionnels.

nous sommes référencés chez