Blog Posts

Prendre soin du parent que je suis… une priorité aujourd’hui

Bonjour à tous et à toutes,

Notre conférence du 20 mars dernier à Francheville a rencontré un vif succès. 87 personnes présentes.

Un public participatif, attentif… des scenettes illustratives et parlantes pour chacun de nous, nous amenant à réfléchir sur le lien à nos enfants, sur notre posture éducative, sur l’impact de notre état émotionnel sur la manière de gérer les tensions et conflits avec nos enfants et entre enfants.

En effet, la famille est le premier lieu où l’être humain fait l’expérience du lien social… de la différence, de la confrontation à un autre.

Bien souvent, nous parents, essayons de transmettre nos valeurs à partir de l’expérience plus ou moins positive que nous avons faite de notre propre fratrie… Nous répétons la même chose ou voulons faire totalement différemment de ce que nous avons vécu en fonction de notre référentiel agréable ou désagréable.

Accompagner nos enfants dans leurs propres relations de fratrie est à la fois joyeux mais aussi parfois confrontant et vient nous pousser dans nos limites.

Nous voudrions que nos enfants s’entendent bien, qu’ils n’aient pas de conflits, qu’ils se respectent… parfois, nous sommes heureux parce ces moments là existent… parfois, nous sommes fatigués, las des scènes désagréables qui se répètent entre eux et sommes démunis pour savoir comment les aider à sortir de ces situations de tensions…

De nombreux outils existent… nous avons même parfois essayé de changer des choses dans notre manière de faire avec eux, avec succès et avec difficulté par moments à force de lectures, de conférences sur la bienveillance.

Aujourd’hui, il s’agit avant toute chose, de prendre soin du parent que je suis, de ma fatigue, de mes limites, de mes besoins… Il s’agit de veiller à trouver la posture interne juste pour ne pas aller au delà de ce que je peux donner, supporter, endurer, au delà des outils, des injonctions sociétales, des lectures, points de vue divers et variés sur la question de l’éducation.

Notre vie actuelle est très exigeante du fait des multiples tâches, sollicitations et rôles qui nous incombent. Etre parent et accompagner nos enfants dans leur construction et dans leurs relations de fratrie dans nos société actuelle relève presque du défi…

Aussi, nous accorder le maximum de bienveillance pour tous les plus petits pas possibles effectués quotidiennement pour essayer d’accomplir notre mission de parent au mieux, semble une nécessité. Valoriser nos réussites, nos efforts pour changer quelque chose, souligner ce que nous faisons de bon, de grand ou de tout simple semble être un des chemins d’acceptation les plus doux et favorables pour continuer d’accompagner nos enfants sur le chemin de la relation au delà des outils proposés.

 

Bonne semaine à chacun et chacune de vous. Sincèrement

Emmanuelle BOUVET

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *